Jouer au video poker en ligne

poker fermé

Le poker fermé

Le poker fermé fait partie des trois grands groupes de poker, l’un des jeux de casinos. On l’appelle ainsi parce qu’aucune carte n’est lisible pour les autres adversaires. C’est la variante préférée des amateurs de risques. Les coups de bluffs passent aussi mieux, le côté stratégique est donc très important. Les connaissances sur la psychologie des joueurs est donc très utile. Les parties sont plus rapides et actives. Cependant, les règles de poker fermé sont très simples, surtout pour le Draw Poker, la version principale. Il est donc particulièrement indiqué pour les joueurs débutants.

Le poker fermé est aussi appelé ‘poker classique’ car il s’agit de la première variété connue de poker. Les premières traces de cette forme de poker ont été retrouvées au XIXème siècle en Amérique. Très joué dans les grandes plaines de l’Ohio ou de l’Arizona, on le nomme aussi le poker des Cow-Boys. Les différentes guerres ont contribué à l’essor du poker moderne dans le pays tout d’abord, puis à travers le monde entier. Aujourd’hui, le poker a acquis un tout nouveau public grâce aux sites de poker on-line.

Le joueur reçoit une première main. Pendant les deux tours d’enchères qui suivent la distributioin, il peut se coucher, suivre ou relancer. Pour le poker classique, il possède aussi la possibilité d’échanger ses cartes contre de nouvelles. En tout, il peut échanger quatre cartes de sa main. Le but est de former la main la plus forte, avec toutes les cartes en sa possession. En cas de cartes équivalentes, cas relativement rare, le pot est partagé entre les joueurs. Lorsqu’un joueur reste seul en lice, il remporte tout de suite le pot sans que le showdown soit nécessaire. Le jeu se joue en pot limit ou en no limit.

Il existe d’autres variantes de poker fermé que le poker classique. Le double Draw Poker peut avoir un troisième tour d’enchères. En tout cas, les cartes peuvent encore être échangées après le deuxième tour. Une autre variété, appelée Ace to Five ou Nullot fermé est très divertissante. Le principe est le même que le Draw Poker mais au lieu de former la main la plus forte, le joueur doit obtenir la combinaison la plus faible. Le Badugi fait aussi partie du groupe des pokers fermés. Au lieu des cinq cartes traditionnelles, les joueurs reçoivent une main de quatre cartes. En fait, pour gagner, le joueur ne doit posséder aucune combinaison. Ses cartes doivent être totalement différentes, tant en rang qu’en couleur. La valeur des cartes doit aussi être la plus faible possible, c’est pourquoi les figures sont à éviter. Le Badugi est une version née très récemment et il n’est pas encore très connu du grand public. Il existe aussi d’autres déclinaisons comme le Jacks or Better, ou encore le Deuce To Seven.

Les grandes familles de poker

Les cartes communes et privatives

Le premier critère définissant une famille de poker réside dans la manière de distribuer les cartes. Généralement, on distingue deux classes : le poker à cartes communes et le poker à cartes privatives. On parle de cartes communes quand les cartes dévoilées sont communes à tous les joueurs, c’est-à-dire qu’elles sont à la disposition de tout un chacun afin de produire la meilleure main possible. Bien entendu, en plus des cartes communes, les joueurs disposent de cartes privatives qu’ils sont les seuls à connaître. À cette famille appartiennent notamment le Texas Hold’em, le jeu de poker le plus répandu au monde : chaque joueur dispose de deux cartes privatives et de cinq cartes communes. Le Double Hold’em dérive directement du Texas Hold’em et se joue avec dix cartes communes au lieu de cinq. Le Omaha, une autre forme de poker assez répandue, se joue avec quatre cartes privatives et cinq cartes communes.

Poker fermé ou ouvert

Selon la visibilité ou non des cartes distribuées, on distingue respectivement les jeux de poker ouverts et fermés. Dans les versions fermées, les cartes sont visibles uniquement par son propriétaire. Par opposition, on parle de poker ouvert lorsque les cartes distribuées sont disposées face visible. Les familles de pokers fermés figuraient parmi les premières formes de poker les plus populaires. Le poker fermé communément dénommé Draw, reste à ce jour le plus connu  des pokers fermés : les joueurs disposent de cinq cartes qui sont à la fois privatives et fermées. Nous ne manquerons pas de citer également le fameux jeu de poker Deuce To Seven, une autre variante dérivant directement du Draw. Le Badudgi, le seul jeu de poker à quatre cartes, appartient aussi à la famille des pokers fermés. Quant aux Studs, il s’agit d’une variété de poker où certaines cartes sont fermées et d’autres ouvertes. Nous citerons notamment le Stud à cinq cartes où les joueurs reçoivent une carte fermée et quatre cartes ouvertes.

Système Hi-low

Le système de classification des mains est aussi à l’origine de plusieurs variantes usuelles du poker. En effet, selon le mode comparaison, on peut distinguer les pokers en mode Hi et en mode Low. Dans le premier mode, les combinaisons de cartes possédant les niveaux et les rangs les plus importants gagnent tandis qu’en mode Low, la main la plus forte est celle qui produit la combinaison la plus faible. Plus tard, d’autres variantes ont adopté les deux modes simultanément : en mode Hi Low, le pot est partagé à parts égales entre le possesseur de la main la plus forte et le possesseur de la main la plus faible. Quel que soit le système adopté, il doit être clairement annoncé au début de la partie. Le Texas Hold’em compte parmi les jeux de poker adoptant généralement le système de comptage Hi. Le Deuce To Seven, lui, se joue plutôt en mode Low. L’Omaha, le Courchevel et le Stud à sept cartes figurent au rang des pokers adoptant le système Hi Low.